Choisir un nom de domaine est une étape essentielle pour bien démarrer la création de son site web. J’ai rencontré de nombreuses personnes qui avaient choisi un nom de domaine parce qu’elles trouvaient que ça sonnait bien ou que ça faisait vendeur et qui ont dû procéder, dans de nombreux cas, à un changement de nom de domaine (avec tous les ennuis que cela comporte). Elles s’étaient rendu compte que le nom qui avait été choisi ne véhiculait pas correctement l’identité de leur activité et pouvait même brouiller leur image auprès de leurs clients.

Il subsiste des divergences sur le sujet, mais il existe plusieurs règles importantes à respecter afin de garantir un maximum d’efficacité dans le choix de votre nom de domaine.

 

C’est quoi au fait un nom de domaine ?

Pour comprendre à quoi correspond un nom de domaine, vous devez comprendre comment est faite la structure du réseau internet.

C’est une multitude de réseaux interconnectés entre eux grâce à des routeurs qui font transiter tout le trafic web. Sur chacun de ces réseaux, on y trouve des serveurs hébergeant des sites web. Chaque élément du réseau internet (serveurs, routeurs, switchs, etc. …) est accessible sur internet via une adresse IP constituée de chiffres permettant de l’identifier (exemple : 82.154.23.158). Or, ce système est peu pratique pour la navigation et ne facilite pas la mémorisation.

Pour simplifier alors la navigation, un système permettant de faire correspondre chaque adresse IP à un nom unique a été mis en place au début des années 80 (la préhistoire du net). C’est ce que l’on appelle le DNS (Domain Name System ou Système de Noms de Domaines) que l’on peut comparer à un annuaire téléphonique possédant une organisation hiérarchique.

Un nom de domaine est donc composé d’au moins deux parties, séparées par des points :

  • Le suffixe DNS : c’est la partie la plus à droite et qui correspond à l’extension du domaine (.com, .fr, .org, etc…)
  • La zone DNS : c’est la partie se situant à gauche du suffixe DNS et qui correspond au nom

 

Les critères à respecter pour choisir un nom de domaine

Pour commencer, vous devez choisir un nom de domaine qui permet à vos visiteurs de retrouver facilement votre site internet. Il doit faire comprendre rapidement la thématique de votre site. Pour cela, je vous conseille d’en choisir un en respectant les règles d’or qui vont suivre.

Le nom de domaine devra être le plus court possible

La longueur du nom de domaine est primordiale. Plus il sera court, plus il sera mémorisable et compréhensible. En revanche, plus il sera long, plus le risque de fautes de frappe augmente. Pour les mobiles, cela risque même d’être rédhibitoire, car la frappe est d’autant moins aisée.

On remarque que les sites avec des noms de domaine trop longs incitent les internautes à passer par un moteur de recherche plutôt que de les taper en intégralité. Le risque de perte de trafic augmente, car l’internaute peut être attiré par d’autres sites que le vôtre qu’il avait prévu de visiter initialement.

Si votre nom de domaine est court, cela le rendra d’autant plus mémorisable et favorisera la connexion directe à votre site.

 

Préférez les noms de domaine sans tiret

De nombreuses discussions sur les forums animent le sujet, mais il est préférable d’utiliser un nom de domaine principal sans tiret quitte à avoir des alias comportant des tirets.

Les tirets ont une incidence quasi nulle sur le référencement naturel (SEO), mais Google a tout de même tendance à pénaliser les noms de domaine comportant trop de tirets. Ils rallongent également la saisie ce qui complique la frappe pour les mobiles. D’autant plus que Google n’a aucun problème pour interpréter les noms de domaine sans trait d’union.

En revanche, si vous avez un nom de domaine assez complexe, il peut apporter plus de lisibilité à vos visiteurs : roue-de-secours.com sera plus lisible que rouedesecours.com. Du coup, le tiret sera plus pertinent en domaine principal pour cet exemple.

Pour conclure ce point, optez pour des tirets uniquement si cela favorise la lisibilité de votre nom de domaine.

 

Le nom de domaine doit s’écrire comme il se prononce

Pour choisir un nom de domaine qui sera facile à comprendre et à écrire, vous pouvez effectuer le test radio avec votre entourage. Ce test consiste à prononcer votre nom de domaine et à vérifier que les personnes l’écrivent correctement. On a souvent de grosses surprises…

N’oubliez pas qu’il faut rendre la vie facile à vos visiteurs, inutile d’être hyper original si c’est pour proposer un nom de domaine du style kris-ant-aime.com, vous serez systématiquement amené à faire une leçon de dictée à vos interlocuteurs. Alors autant choisir un nom de domaine le plus intelligible possible.

 

Favorisez les mots-clés dans votre nom domaine

Là encore, beaucoup de débats sur ce sujet. Dans la mesure du possible, essayez d’y inclure vos mots clés. Ce sera un plus pour votre SEO (référencement naturel), car Google analyse votre URL et va repérer vos mots clés afin de comprendre la thématique de votre site.

En revanche, cela peut se transformer en véritable boulet, car vous risquez de vous enfermer dans un secteur d’activité si votre nom de domaine est trop restreint.

Par exemple, vous êtes spécialisé dans la vente de pantalon et vous vous appelez pantalon.com. Vous serez fortement embêté si vous souhaitez ajouter à votre offre la vente de casquettes.

 

Attention aux marques

Il est fortement conseillé de ne pas choisir un nom de domaine comportant le nom d’une marque, cela pourrait vous coûter très cher. Evitez donc de prendre des noms de domaine du type jaimefacebook.com ou mavideoyoutube.com.

 

Choisissez la bonne extension

L’extension du nom de domaine déterminera la catégorie de votre site internet. Le choix de l’extension se fera en fonction de votre stratégie de communication et de vos clients cibles.

On distingue les extensions génériques telles que :

  • .com (commerce)
  • .org (organisation)
  • .gov (gouvernemental)

Ainsi que les extensions géographiques, telles que :

  • .fr (France)
  • .uk (Angleterre)
  • .es (Espagne)

Si votre site est à but commercial, je vous conseille de réserver d’emblée le .com et le .fr (si vous êtes en France). En effet, le .com a une portée internationale et indiquera le caractère commercial de votre site. Le .fr vous permettra de ne pas vous faire squatter votre nom de domaine par un autre site qui profiterait de votre notoriété pour attirer le trafic vers son site.

D’autres extensions peuvent correspondre plus au profil de votre site (.org pour les associations .info pour les sites d’informations, etc. ) ainsi que d’autres extensions qui ont fait leurs apparitions ces dernières années et qui sont encore plus pointues (.florist pour les fleuristes par exemple). Attention, pour certaines extensions les prix peuvent s’envoler et valoir plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros.

Si vous avez choisi un nom de domaine qui vous plaît et que vous découvrez qu’il est en vente, un conseil, oubliez-le ! A moins que votre porte-monnaie ne soit bien garni, les prix peuvent être explosifs (j’ai le cas d’une agence à qui l’on a demandé 28 000€ pour un nom de domaine très prisé).

Dernière chose, vous avez repéré un nom de domaine pour lequel le .fr est disponible, mais pas le .com, laissez-le tomber et choisissez-en un autre, car vous partirez avec un handicap. En effet vous serez d’emblée en compétition avec le propriétaire du .com, vos clients risqueraient de confondre les sites et vous risquez de vous faire éjecter pour peu que vous soyez dans le même domaine d’activité.

Vous avez un projet de création de site internet et vous souhaitez être accompagné? Contacter l’agence Réalisateur Web qui peut vous aider à concevoir votre site internet.

Site web sur-mesure - Agence web