Qu’est-ce qu’un hébergeur web?

Lorsque vous naviguez sur internet, vous vous connectez sur différents sites web grâce à votre navigateur. Celui-ci va, à travers une URL, rechercher le site web à travers les serveurs DNS qui vont lui ont indiqué l’endroit où est stocké le site internet.

Un site internet peut être hébergé sur votre propre ordinateur, mais lorsque celui-ci sera éteint, plus personne ne pourra le consulter. Idem en cas de coupure de courant, de coupure internet ou de panne de votre ordinateur, votre site web sera hors service.

C’est pour cela qu’il est préférable de confier son site internet à un hébergeur web qui vous proposera de vous louer un espace de stockage, des bases de données, de la puissance de calcul, de la mémoire, etc. bref tout un environnement afin que vous dormiez tranquille et que vous ne vous souciez plus (ou presque plus) de la disponibilité de votre site.

Les hébergeurs disposent de fermes de serveurs qui sont regroupées dans des data-center ultra-sécurisés, redondants et fonctionnant 24 heures sur 24 avec du personnel qui se charge de la maintenance de l’infrastructure. Vous disposerez d’une bande passante plus ou moins conséquente pour l’accès internet afin de pouvoir répondre rapidement aux requêtes des internautes (mais là, ça va dépendre de vos porte-monnaie).

Le choix de l’hébergeur de votre site web est donc un aspect essentiel de votre projet. C’est sur lui que reposera en grande partie les performances de votre site web.

Il existe une pléthore d’hébergeurs avec différentes offres allant du gratuit à plusieurs centaines d’euros par mois (voire même des milliers d’euros).

 

Définir ses besoins pour héberger son site web

Le prix ne peut pas être le seul critère pour choisir votre hébergeur web, vous devrez définir vos besoins en fonction de votre projet.

Quel type de site souhaitez-vous faire héberger ? Un blog, un site vitrine, un site e-commerce, etc… ?

Quelles sont vos prévisions de trafic ? Plusieurs centaines de visiteurs par mois ou plusieurs dizaines de milliers ?

Quelles fonctionnalités allez-vous mettre en œuvre ? Un agenda, un moteur de réservation ou une simple newsletter ?

Vous comprendrez que vous ne retiendrez pas les mêmes offres en fonction du type de site, de vos prévisions de trafic ou encore des fonctionnalités que vous allez mettre en œuvre sur votre site.

Il est donc très important de cibler votre projet afin de déterminer précisément vos besoins.

 

Que valent les offres gratuites d’hébergement web ?

Vous disposez peut-être d’un hébergement que votre fournisseur d’accès internet vous met à disposition en plus de votre abonnement, mais les noms de domaine seront du style « monsiteweb.monfournisseuracces.com ». Cela peut passer pour un site personnel, mais certainement pas pour votre activité professionnelle. De plus, si vous changez de fournisseur d’accès vous perdrez votre site.

Quant aux offres gratuites vous proposant d’héberger et de créer votre site internet, sachez que vous disposerez d’un nom de domaine du type « monsite.nomduprestataire.com et que votre site affichera un bandeau publicitaire. Les outils de création et d’administration sont généralement limités. Vous devrez passer à la caisse si vous souhaitez enlever ces limitations et bénéficiez de fonctionnalités supplémentaires (+ de 100€ par an).

Cette solution peut convenir pour un site personnel, car il faut avouer que l’utilisation est d’une simplicité enfantine, mais vous atteindrez rapidement ses limites si vous avez des besoins pour votre activité professionnelle.

Quelles sont les offres des hébergeurs web ?

On distingue principalement 4 types d’hébergement :

Hébergement site web

L’hébergement mutualisé

Celui-ci consiste à héberger sur un même serveur plusieurs centaines (voire des milliers) de sites web qui se partageront les mêmes ressources processeur et mémoire. Concrètement, si vos colocataires puisent trop de ressources sur le serveur, vous en subirez les conséquences et votre site web pourrait se mettre à ramer lamentablement.

L’intérêt de ce type de solution se caractérise notamment par le faible coût, à savoir quelques dizaines d’euros par an, ainsi que par l’administration du serveur qui est totalement délégué à l’hébergeur. Vous ne vous occupez que de gérer les options liées à votre site web à travers une interface d’administration simplifiée.

Si vous débutez et que vous souhaitez lancer un blog ou votre site vitrine, je vous conseille fortement de partir sur ce type d’hébergement. Vous vous éviterez tout un tas de problèmes techniques à gérer et si le besoin s’en fait sentir vous pourrez toujours upgrader votre offre.

L’hébergement dédié

On passe à la solution pro, l’hébergeur vous met en place un serveur physique dédié avec de la puissance de calcul, et de la mémoire qui vous est entièrement alloué. Personne d’autres que vous ne peut en profiter. Ce type de solution est à réserver aux sites réalisant un grand nombre de transactions et accueillant un trafic important.

La configuration et l’administration du serveur sont à votre charge et nécessitent de solides connaissances informatiques.

Quant au prix, il passe généralement du simple au double. Ce type de solution est à réserver aux organisations nécessitant un contrôle strict de ses données et logiciels, notamment pour des raisons réglementaires.

L’hébergement VPS

Cette offre regroupe les avantages de l’hébergement mutualisé et de l’hébergement dédié. En effet, on dispose de ressources garanties sur un serveur mutualisé.

On choisit sa capacité mémoire, son espace disque ainsi que sa puissance de calcul puis ces ressources nous sont entièrement dédiées sur le serveur. Vos colocataires ne pourront pas puiser dans vos ressources et votre niveau de performance restera intacte.

Certainement la meilleure offre en termes de rapport performances/prix, mais nécessite de bonnes connaissances techniques (même si certains hébergeurs commencent à proposer des interfaces d’administration simplifiées).

L’hébergement en colocation (Housing)

Ici, c’est vous qui fournissez le serveur. L’hébergeur web s’occupe de vous mettre à disposition un emplacement sur une baie informatique afin d’y installer votre machine, ainsi que le courant et le réseau. L’avantage de ce type d’offre est que vous avez la maîtrise totale de votre matériel et que vous disposez de l’infrastructure (et donc d’un service garanti) de la part de votre hébergeur.

Cette solution est la plus onéreuse, mais vous serez entièrement maître de votre solution et disposerez d’une infrastructure ultra-sécurisée. A réserver aux sites les plus gourmands en terme de performances ainsi que pour les environnements web complexes.

Si vous avez un doute sur l’offre à retenir, mieux vaut partir sur une formule plus légère quitte à upgrader par la suite. C’est plus simple dans ce sens et généralement transparent. L’inverse est souvent beaucoup plus compliqué !

Quels sont les critères pour choisir son hébergeur web ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix du choix de votre hébergeur web. Vous devrez vous assurer que l’environnement proposé corresponde à vos attentes. Hébergeur web - Un choix à ne pas négliger

Administration du serveur En fonction de vos compétences, vous choisirez un serveur web préconfiguré par l’hébergeur ou un serveur dont vous vous chargerez entièrement d’administrer, à moins de faire appel à un prestataire.

Ressources garanties

Ce point est surtout valable pour les offres VPS, mais il définit la puissance qui vous sera entièrement allouée. De base, on vous dédie 1 processeur avec 2Go de Ram. En fonction de vos besoins, vous pourrez upgrader (mais généralement pas downgrader).

Espace disque

Avec 10Go, vous êtes en principe tranquille pour des petits sites. Avec 100Go, vous aurez largement le temps de voir venir.

Messagerie

L’hébergeur web vous met à disposition un certains nombres de boites mails avec une taille pouvant varier de 1 à 10Go. Ces boites auront comme suffixe votre nom de domaine. C’est-à-dire que si vous avez réservé « tartenpion.com », vos adresses emails s’intituleront « xxxxxx@tartenpion.com ».

Base de données

Vous aurez le choix entre 1 ou plusieurs bases de données SQL (généralement MySQL) disposant d’une taille minimum de 100Mo. Le choix se fera en fonction de la taille de votre projet. Pour des petits sites, une seule base de donnée de 100 à 200Mo suffira généralement.

Sauvegarde – Restauration

Généralement tous le font, mais soyez vigilant et surveillez bien que cette prestation fait partie de votre offre et que vous pourrez remonter au minimum 7 jours en arrière. Les offres plus généreuses proposent même des snapshots (sauvegarde à différents moments de la journée). Cela ne doit pas vous empêcher de mettre en place également vos propres sauvegardes.

Certificat SSL

Ce point est très important, car le certificat SSL garantit l’encryption des données entre le serveur et le client. En terme de SEO (référencement naturel), Google pénalise les sites ne disposant pas d’un certificat. De plus, si vous souhaitez mettre en ligne un site e-commerce, vous devrez opter pour un certificat SSL DV ou EV (Comodo) afin de certifier l’identité de votre site auprès d’un tiers de confiance et donc rassurer vos potentiels clients.

CDN

Cette option est surtout utile pour les sites avec une portée internationale, car elle vous garantit des points de présence à plusieurs endroits du monde afin d’accélérer le temps de chargement de votre site web et vous favorisera pour le SEO.

Trafic mensuel

Généralement, il est illimité, mais c’est comme sur les mobiles, l’hébergeur a la possibilité de vous limiter si vous explosez sa bande passante. Evitez de mettre en place un site Peer-to-Peer ou d’héberger de nombreuses vidéos.

Support client

La qualité du support peut dépendre de l’hébergeur web ainsi que de l’offre à laquelle vous aurez souscrit. Les plus basiques fonctionnent par ticket, d’autres disposent d’une hotline. Il est préférable d’opter pour un support avec hotline, c’est toujours plus simple de s’expliquer par téléphone plutôt que par mail.

Fiabilité

L’hébergeur web indique généralement le SLA (Service Level Agreements) qui correspond à un niveau de service garanti. Assurez-vous d’avoir un taux de disponibilité minimum de 99,9% voire 99,99%. Ce taux dépendra généralement de votre offre, mais sachez que 1% correspond environ à 3,5 jours d’indisponibilité de votre site dans l’année. Vous n’obtiendrez jamais un taux de disponibilité de 100%, car aucun hébergeur ne peut vous garantir qu’il ne rencontrera pas une indisponibilité sur ses systèmes.   Un dernier conseil, réservez votre nom de domaine et votre hébergement web chez le même hébergeur.  Cela vous évitera de faire des redirections, d’avoir plusieurs comptes à gérer, et d’accélérer le temps de chargement de votre site web.

Conclusion

Voilà, vous êtes maintenant paré pour faire votre choix. Définissez bien vos besoins et n’hésitez pas à comparer les différentes offres des hébergeurs web.

Si vous souhaitez faire héberger votre site internet par un professionnel, vous pouvez contacter l’agence Réalisateur Web qui pourra vous proposer des hébergements sur-mesure pour votre projet.

Site web sur-mesure - Agence web

N’hésitez pas nous faire part de vos avis et commentaires.